La sagesse du baobab :
Le trésor

 

 Ô voyageur,
Toi qui passe sous l’ombre des grands arbres
Ecoute le chant du Baobab

 

Sur mes pattes de dinosaures
Sont gravés les mots d’une légende
que plus personne ici ne sait lire

 

On raconte que j’ai été planté une nuit
par Loganda, la femme pirate,
pour indiquer l’emplacement de son trésor

Elle a disparu …
mais depuis,
tout le monde cherche son trésor,
en vain…

 

Ne le cherche plus,
car il est là sous tes yeux
le temps qui s’arrête , le soleil, mon ombre, l
es amoureux et les amis qui s’y retrouvent

  

Ainsi s’achève l’enseignement du Baobab : quel est le trésor ? dans chaque situation, dans chaque lieu, à quelque instant de la vie …

 

 Pour l’exposition à l’école Monnet Debussy, 23 mai 2024